Étude, stress et musique

Par DVAS dans Conseils Le
La musique de fond est-elle bénéfique ou nuisible pendant l'étude ? Étant donné qu'environ 75% des élèves écoutent de la musique pendant qu'ils font leurs devoirs, nous devrions le découvrir.

Il est naturel d'aimer apprendre. Nous sommes nés curieux et désireux d'acquérir de nouvelles connaissances pour comprendre le monde dans lequel nous vivons et mieux nous comprendre nous-mêmes. Cet apprentissage nouveau et réussi se traduit par la croissance et l'estime de soi.

  • Les êtres humains recherchent l'estime de soi et le bonheur plus que tout autre chose (Aristote)

  • Le modèle d'un apprenant heureux et motivé peut être perturbé par le stress et les émotions négatives. Les petites émotions sont les capitaines de nos vies et nous leur obéissons sans nous en rendre compte. (Vincent Van Gogh)

Le stress survient lorsqu'on a l'impression qu'un défi donné est plus grand que nos compétences. Le stress peut être bon ou mauvais, selon la façon dont on le gère. Un bon stress entraîne un rétrécissement de l'attention, un mauvais stress entraîne une concentration sur les résultats négatifs. Un mauvais stress peut interférer avec les circuits du cerveau et rendre l'apprentissage plus difficile. Les changements physiologiques résultant du stress comprennent l'augmentation du pouls, de la tension artérielle et de la température corporelle. Un stress intense peut causer des maux de tête, des larmes et des ulcères. En résumé, le stress peut nuire à l'apprentissage. Quand je demande aux élèves s'ils ont été stressés récemment, une majorité de mains se lèvent.

etude-stress-et-musique.jpg

La musique est une forme d'art qui traite de la représentation de l'émotion par le biais du son. Elle peut avoir un effet physique sur nous parce qu'elle est étroitement liée à l'émotion, peut-être même plus que la nature abstraite des mots. La principale raison pour laquelle les gens écoutent de la musique est pour modérer leur état émotionnel. Dans un sens très réel, la musique nous relie à notre moi intérieur.

De nombreuses études ne laissent aucun doute sur le fait que la musique peut affecter notre état d'esprit et notre niveau de stress. En fait, une grande partie de la recherche actuelle porte sur l'utilisation de la musique dans des situations médicales pour favoriser la récupération et induire une physiologie souhaitée (habituellement une baisse) de la fréquence cardiaque, de la tension artérielle et de la température corporelle. L'utilisation de la musique comme élément d'intervention médicale est un exemple de lien créatif entre les disciplines. J'explore davantage ce sujet dans mes unités de perfectionnement professionnel sur l'apprentissage transdisciplinaire et la créativité.

  • Une grande innovation et de nouvelles idées émergent des liens transdisciplinaires (Kozumi)

La musique aide-t-elle ou interfère-t-elle avec l'étude ? Tout d'abord, cela dépend de la nature de la tâche. Plus le défi cognitif est difficile, plus la musique de fond risque de perturber le processus d'apprentissage. Pour les tâches d'apprentissage moins difficiles, la musique peut grandement aider à fournir une stimulation externe et un état d'éveil d'apprentissage positif. Deuxièmement, cela dépend des caractéristiques de la musique que nous allons aborder dans un instant ; et troisièmement, cela dépend du type de personnalité. Les extravertis apprécient et ont souvent besoin de plus de stimulation externe que les introvertis, et sont susceptibles de mieux gérer le bruit de fond que les introvertis.

Quelles sont les caractéristiques de la musique qui aident ou perturbent l'étude ?



Tempo


Le tempo recommandé pour la musique de fond est de l'ordre de 70 à 110 battements par minute, légèrement plus rapide que le rythme cardiaque au repos. La musique à tempi rapide exerce une plus grande charge cognitive (exige plus d'attention) parce que notre cerveau traite plus d'événements musicaux par seconde. La musique rapide fait aussi battre le cœur, c'est pourquoi les gymnases utilisent certains types de musique dans leurs programmes de conditionnement physique. La musique très lente fait baisser le rythme cardiaque, créant un état qui pourrait être trop détendu pour l'étude.

Volume


La musique très forte ou puissante exerce une plus grande charge cognitive qui rend la concentration plus difficile. Une musique trop douce peut aussi être irritante si nous avons du mal à l'écouter. La musique avec des changements dynamiques soudains (niveau de volume) n'est pas non plus adaptée. Le niveau de volume est une préférence individuelle, mais doit être modérément bas et constant.

Tonalité


Pour ce sujet, la tonalité fait référence à la tonalité, à savoir si la musique est dans une tonalité majeure ou mineure. La musique écrite dans une tonalité majeure a généralement un caractère heureux, tandis que la musique mineure, triste. Il n'est pas nécessaire d'être familier avec ce jargon musical, car même les très jeunes enfants sont capables de choisir la tonalité de la musique. Par exemple, Twinkle Twinkle Twinkle Little Star est dans une tonalité majeure, tandis qu'une marche funèbre est dans une tonalité mineure. Choisir une musique écrite dans une tonalité majeure et à un tempo approprié est la meilleure façon d'étudier, bien que de nombreuses personnes trouvent que la musique de tonalité mineure légèrement plus rapide fonctionne aussi. Ceci est dû aux relations entre les caractéristiques musicales - en particulier entre le tempo et la tonalité, ce qui crée des seuils d'excitation différents.

Paroles


Beaucoup de jeunes ont un répertoire d'écoute composé uniquement de chansons, c'est-à-dire de musique avec des mots. Les paroles sont l'aspect le plus distrayant de l'écoute musicale de fond, parce qu'elles sont en concurrence avec les mêmes régions du cerveau qui traitent le langage. Plus particulièrement, des études ont montré que la musique de fond la plus distrayante en soi est la musique vocale rapide et familière connue, choisie et appréciée par l'auditeur.

Il ne s'agit donc pas du genre musical, qu'il s'agisse de musique classique, jazz, pop ou rock, mais des caractéristiques musicales inhérentes qui affectent notre humeur et notre capacité d'apprentissage. Ces caractéristiques comprennent le tempo (la vitesse du battement), le volume, la tonalité (majeure ou mineure) et si la musique est instrumentale ou a des mots. Il existe en effet des caractéristiques musicales plus pertinentes comme la texture, la gamme mélodique et la complexité rythmique, mais cela dépasse le cadre d'une présentation typique d'un étudiant. Il y a encore beaucoup de choses que nous ignorons sur les effets de l'écoute de musique sur le comportement, et l'IRMf contribue beaucoup à notre compréhension.

Si la musique de fond doit aider le processus d'apprentissage, nous devons aider les élèves à comprendre que s'ils choisissent de jouer de la musique de fond pendant les devoirs, l'objectif principal demeure de s'engager dans une période soutenue d'apprentissage. Si la musique peut aider à maintenir un état sain d'apprentissage et d'éveil, alors c'est bien et bien. Mais il ne s'agit pas de divertissement, et la musique n'est pas toujours appropriée.

Le plus grand ensemble de musique avec

- tempo modéré
- volume constant
- émotionnellement cool
- tonalité majeure
- crucial

est de la musique baroque et classique.

La musique baroque appropriée comprend des compositions de Bach, Haendel, Vivaldi et Pachelbel, et la musique classique appropriée comprend des extraits de Haydn, Mozart et Boccherini. J'ai compilé une liste de lecture mp3 de 10 heures pour les écoles et les particuliers. Chaque pièce a été personnellement examinée et sélectionnée en fonction des critères ci-dessus. Contactez-moi si vous souhaitez que nous vous l'envoyions.


Ceux qui aiment étudier avec de la musique de fond ont trouvé certains des avantages suivants :


- Il bloque les distractions
- Je m'immerge dans mon propre monde et je deviens plus productif.
- Cela me met dans un état d'esprit positif et une meilleure humeur.
- Cela me donne un sentiment général de bien-être
- Cela me calme avant une grande tâche et je reste concentré plus longtemps.
- Il fait passer le temps vite
- Ça m'aide à travailler plus vite
- C'est bon pour les devoirs répétitifs.
- Ça aide ma créativité
- Il rend l'étude plus agréable

En résumé, l'utilisation de la musique de fond pour l'étude est une chose personnelle. Ce qui convient à l'un ne convient pas nécessairement à l'autre. Pour info, cet auteur a beaucoup de mal à se concentrer sur la lecture ou l'écriture avec de la musique.



Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot laisj ?

Fil RSS des commentaires de cet article